• A ...Patrick !

    A Patrick malgré ton handicap mental tu avais rencontré l'amour, à l'autre coté de la méditerranée . tu y as rêvé de toute tes forces a cette bien aimée , si fort que tu y es resté déjà dans ta vie d'enfant , tu fus abandonné , par une mère indigne qui n avait pas le temps de s'embarrasser d'un enfant qu'une vie de débauche lui avait donné chez une étrangère elle t avais largué : comme on se déleste d'un fardeau et pour ta misère ce fut un autre étrangère qui tas laissé tomber , sa sois disant tante a Paris , devait te sortir des ennuis , te conduire au bateau que tu devais prendre et qu'on t'avais bien monté , tu avais vendu tout tes meubles et tes objets tu avais juste gardé ton pc pour pouvoir la contacter, et un vieux fauteuil pour te reposer les deux dernières semaines , aucunes nouvelles ne te furent données tu gardais bonne espoir pourtant mais ton petit coeur fragile n'y a pas résisté un matin sur le seuil de la pharmacie , on t as retrouvé mort , mort d'amour là ou tu te trouve , tu te demande pourquoi ton amour t'as tué ? toi qui l'a tant aimé ! je n'était pas vraiment ton amie , je t avais prévenue de te méfier tu ne m as pas crue , et voila ce qui t'es arrivé , repose toi bien Patrick là, c'est sûrement plus doux que ton vieux fauteuil de jardin

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :